Partir avec un billet tour du monde 

Vous rêvez de voyager à l’autre bout de la terre ou de faire le tour du globe MAIS vous pensez que cela coûte cher, qu’il faut consacrer beaucoup de temps ou encore que c’est compliqué ? Halte aux idées reçues ! Je vais vous expliquer simplement comment profiter des prix attractifs des billets tour du monde quelque soit votre projet, afin de voyager où vous désirez.

« Un voyage de mille lieues commence toujours par un premier pas« 

[Lao Tseu]

Définition

Les billets tour du monde – que nos amis anglophones nomment RTW pour Round-The-World – sont un moyen économique de réaliser la visite de quelques pays autour de la planète dans un laps de temps que vous définissez. Pour cela vous recevez un nombre de miles ou kilomètres à dépenser en une succession de simples billets Aller. Ils servent avant tout pour les voyages entre pays et non en interne. J’ai acheté un tel ticket pour réaliser mon tour du monde en 2009 et j’ai été largement gagnant ; si cela vous intéresse, je vous donne mon parcours avec le tarif en fin d’article.

Idées reçues

Contrairement à ce que l’on pourrait imaginer, un billet tour du monde n’est pas cher : vous pouvez voyager autour de la terre pour moins de 1000€ ! Et parfois, même un simple Aller-Retour coûte plus cher qu’un billet RTW (surtout pour les pays bien lointains de l’hexagone comme dans le Pacifique ou en Océanie).

Lorsque l’on parle de tour du monde, on imagine une année sabbatique à voyager autour de la planète. Mais il est possible de réaliser des tours du monde en 4 semaines ! Tout dépend de vos envies et du nombre de pays que vous souhaitez découvrir.

Du coup, on peut penser qu’on va voyager sur des compagnies aériennes de secondes catégories ou low-cost : pas du tout ! Les voyages s’opèrent sur de grandes compagnies, reconnues, avec tout le confort d’un billet normal sans supplément (pas question de payer son repas à bord !).

Préparer son itinéraire

Plus vous serez souple sur vos destinations, plus aisée sera la recherche de vos billets au meilleur tarif. En effet, en fonction des compagnies aériennes avec qui vous allez voyager, des pays sont plus ou moins bien desservis. Mon conseil : si vous recherchez avant tout le prix, visez plutôt le sous-continent si vous vous intéressez à une région ou à un pays peu touristique. Prenez en compte que dans le cadre d’un billet RTW, les arrêts – appelés Stops – sont parfois limités par pays / continent.

Décidez du sens de la marche : vous pouvez rester dans l’hémisphère Nord ou Sud ou encore alterner entre les deux. Par contre soyez attentif à votre itinéraire : il est plus facile de réaliser un voyager vers l’Est. Ceci dit j’ai mené mon projet avec succès en partant vers l’Ouest. Dans ce cas il faut faire bien attention aux points de départ ; de l’Amérique vers l’Océanie peu d’aéroports proposent le voyage et il vous faudra sans doute réfléchir à rallier le dit aéroport par vos propres moyens. En revanche évitez les retours en arrière : pas toujours acceptés, ils sont consommateurs de kilomètres !

Si vous êtes à la recherche du meilleur prix, je vous conseille de partir de Londres. Pourquoi ? L’aéroport d’Heathrow est un des plus fréquentés de par le monde et les anglais sont de très grands voyageurs (autant par goût que dans le cadre du Commonwealth). En conséquence, la demande étant plus importante, la concurrence fait rage et les tarifs des billets s’en retrouvent bien plus bas qu’au départ de la France.

Il n’y a pas que l’avion dans la vie et vous pouvez très bien décider de faire un bout de chemin par vos propres moyens. C’est ce qu’on appelle les Surface Sectors ; et au-delà de changer la routine de l’avion, ils permettent d’économiser sur les miles de votre futur billet (en se rapprochant de votre prochaine destination). Par exemple, vous souhaitez visiter l’Australie : prenez un avion jusqu’à Melbourne et décollez de Cairns. Vous pourrez découvrir toute la côte australienne sans avoir à revenir à votre point de départ ! Cette solution permet d’assouplir votre itinéraire et de vous libérer d’un circuit en boucle.

Planificateur d'itinéraire OneWorld

Acheter ses billets

Vous pouvez vous procurer le fameux sésame principalement auprès de :

  • une agence de voyage spécialisée : le prix sera plus important du fait du service apporté mais vous pourrez obtenir un voyage préparé aux petits oignons ! En France, une agence fait autorité : Les connaisseurs du voyage ; mais n’hésitez pas à en chercher d’autres et particulièrement en Angleterre pour des prix plus bas (si la langue ne vous rebute pas) !
  • les alliances aériennes : certaines compagnies se sont regroupées pour proposer des billets tour du monde. Vous y trouverez les prix les plus compétitifs du marché et des moyens ludiques de préparer votre itinéraire sur leurs sites internet (via une mappemonde virtuelle par exemple). En revanche, cette solution est plus rigide dans le choix de vos destinations. Il y a énormément d’alliance, en voici quelques unes réputées :
    • The Great Escapade [Virgin, Air New Zealand, Singapore Airlines] : une petite alliance qui propose des tarifs très compétitifs ; le nombre de destination est assez restreint ; elle couvre principalement l’Océanie et l’Asie du Sud-Ouest
    • One World [American Airlines, British AIrways, Iberia, …] : très grosse alliance qui propose de très nombreuses destinations
    • Star Alliance [Air Canada, Lufthansa, Air New Zealand, Singapore Airline, US AIrways, …] : une autre grande alliance avec de nombreuses destinations
    • Sky Team [Air France, KLM, Alitalia, …] : une alliance de taille moyenne avec de nombreux partenaires dans les pays asiatiques

A savoir

Aucun projet n’est figé dans le temps et il peut-être amené à évoluer. Vous pouvez changer d’avis au cours de votre périple : par exemple prolonger un séjour dans un pays en particulier et modifier la date ou l’aéroport de départ. Lorsque vous achetez un billet tour du monde, consultez les frais de modification. Pour ma part cela m’a coûté en moyenne 30€, sur place, pour décaler des dates ou changer d’aéroport.

Lorsque vous achetez un billet tour du monde, souvent les prix sont affichés hors taxes d’aéroport. N’oubliez donc pas que le prix final sera plus élevé. A noter également que pour certaines destinations, comme la Nouvelle-Zélande par exemple, la taxe d’aéroport est à payer sur place obligatoirement et elle ne sera pas comprise dans votre billet.

La date du départ initial peut influencer le coût final et pas forcément comme on le pense. Tout dépend avec qui vous partez ! Certaines alliances sont moins chères pour des départs en Août, d’autres en Mai.  J’ose imaginer que c’est fonction des destinations de prédilection de ces compagnies et des périodes d’affluence touristique. Par exemple pour des voyages qui passent par l’Océanie, cela coûtera moins cher de partir fin Août ou début Septembre (même si vous n’y serez qu’en janvier).

Mon billet tour du monde

Sur Virgin Atlantic

Lorsque nous décidâmes avec mon amie de partir 10 mois autour de la terre, nous avions cherché un maximum d’informations pour voyager au meilleur prix. Pour résumer : un billet tour du monde coûte moins cher qu’une multitude de billets Aller, et partir de Londres nous faisait économiser plus d’un millier d’euros !

Pour notre voyage de septembre 2009 à juin 2010, voici les trajets compris dans nos tickets RTW : Londres (UK) – Boston (USA) // Los Angeles (USA) – Auckland (NZ) // Auckland – Rarotonga (Cook Islands) // Rarotonga – Auckland // Christchurch (NZ) – Melbourne (AUS) // Brisbane (AUS) – Singapour // Singapour – Mumbaï (IND) // New-Delhi(IND) – Londres.

Quelques commentaires : ce fût une folie, mais nous ne voulions pas survoler le Pacifique sans profiter d’une de ses îles paradisiaques : les îles Cook. Cela a ajouté environ 150€ sur le prix du billet. Il y a peu, je me suis amusé à regarder le prix pour cette destination depuis Paris : plus de 3500€ ! Finalement c’était une folie raisonnable. Concernant les Surface Sectors (là où on s’est débrouillés par nous-même), il y a plein de moyens économiques et amusants de voyager : les vols low-cost, le car, le train, la location et l’achat d’un véhicule, le cheval, le rickshaw et le bateau. Nous les avons tous testés !

Pendant notre périple, nous avons changé 2 fois notre billet tour du monde : la date au départ de Christchurch en Nouvelle-Zélande (50 NZ$ soit à l’époque 25€/pers) et une modification plus lourde, puisque nous avons changé notre aéroport de départ en Australie (Brisbane au lieu de Perth) et la date, afin d’avoir quelques jours de plus à Singapour au lieu d’un simple transit (50 AUD$ pour le changement de date et d’aéroport soit environ 35€/pers + la taxe de séjour pour Singapour pour y rester plus de 24h : 70€/pers !). A noter qu’au départ des îles Cook et de la Nouvelle-Zélande vous devez payer vous-même la taxe d’aéroport (quelques dizaines d’euros), et ce quelque soit votre moyen de locomotion, ce n’est pas spécifique au billet tour du monde !

Nous avions pris nos billets chez The Great Escapade en téléphonant au numéro indiqué sur leur site. L’inconvénient est que tout s’est déroulé en Anglais ; heureusement j’ai une bilingue à mes côtés. Bref, nous avons eu nos tickets à 1660€/pers. A comparer aux personnes croisées par exemple en Australie qui ont payé 1200€ leur Aller/Retour, ou au ticket pour les îles Cook à plus de 3500€ depuis Paris : cela vaut carrément le coût ! Côté avion : nous avons volés sur d’excellentes compagnies aériennes comme Singapore Airlines ou Air New Zealand ! Pas de low-cost, tout était compris dans le billet : films, couvertures, nourriture, boissons, …

Un peu de lecture

Si vous cherchez de plus amples informations, voici quelques sites pour compléter votre lecture :

Suivez les commentaires de cet article avec le flux RSS 2.0
Ajoutez un rétrolien vers cet article depuis votre site.
2 commentaires
  1. fabien says:

    superbe info je ne connaissais pas du tout ce principe. avec ma compagne on souhaite faire un PVT au Canada et passage aux E-U dans 1 an et demi mais ce genre de façon de voyager pourrais aussi nous intéresser au lieu d’un PVT. petite question, nous souhaitons partir et voyager avec notre chien donc cela est il possible de le faire avec ce genre de billet? merci

  2. Derville says:

    Pour l’avoir fait il y a 20 ans, je partage à 100%! Puisse cela encourager beaucoup de futurs tourdumondistes!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *