Le camping à petits prix en Australie 

Si vous vous apprêtez à battre la campagne australienne, à réaliser le road-trip de vos rêves – en voiture, à vélo, en camping-car, en van, en stop, etc. – et que vous êtes à la recherche des campings les moins chers au pays d’Oz : j’ai un secret à vous révéler …

Cela tient en 3 mots : Camps Australia Wide ! Une mine d’or qui m’a énormément servi lors de mon propre voyage chez les kangourous. Grâce à son aide, j’ai dégoté les campings les moins chers, voire gratuits, avec le confort que je souhaitais. Mais qu’est-ce donc ? La bible du campeur-australien-qui-cherche-le-meilleur-prix : un grand livre spiralé où sont regroupés tous les sites gratuits ou à moins de AUD 20$ !

Camps Australia Wide - 6ème édition

Avant tout, lorsque vous ouvrez le Camps Australia Wide, vous tombez sur un atlas routier qui couvre tout le territoire australien. Véritable compagnon de route pour vous aiguiller sur les grands axes de cette île géante, il offre aux conducteurs de précieux repères comme les stations services dans le désert (le bien nommé outback). Celles-ci sont tellement rares hors des grandes villes qu’il ne faut pas louper un seul ravitaillement au risque de se retrouver en panne sèche au milieu de nul part. Des côtes habités jusqu’au fin fond du désert où la piste de sable sera votre seule compagne, vous aurez toutes les informations nécessaires pour avaler les kilomètres.

La seconde partie du livre est consacrée aux aires de camping (elles sont indiquées dans l’atlas routier par un symbole couplé à un numéro permettant de se repérer dans les nombreuses pages du bouquin). Ce listing indique une multitude d’informations pour trouver votre bonheur :

  • les aires de repos (diurnes) ou de camping (nocturnes)
  • le prix : gratuit ou moins de AUD 20 $ / nuitée (il est précisé également lorsque vous devez vous acquitter d’un droit de passage supplémentaire ; pour un parc national par exemple)
  • les coordonnées : adresse s’il y a et données GPS complètes
  • les sanitaires : accès à l’eau potable, présence de douche, présence d’eau chaude, toilettes sèches ou modernes, etc.
  • la situation : proche de la route, magnifique panorama, coup de coeur de l’auteur, etc.
  • les facilités : accès à l’énergie électrique, présence d’une piscine (oui !), barbecues, etc.
  • l’accessibilité : avec quels types de véhicule vous pouvez vous y rendre. Autant pour les voitures il n’y a généralement aucun problème, pour les RVs (les énormes camping-cars australiens) cela peut être plus problématique.

Où le trouver ?

Le site officiel donne des informations pour l’acheter. Comptez AUD 60 $ environ. Si vous ne le trouvez pas en ligne ou d’occasion (jetez un oeil sur ebay ou sur les forums de communauté de voyageurs comme le routard.com ou voyageforum.com), il sera sans doute disponible dans un des nombreux magasins dédiés au camping et présents sur le sol australien. Ou peut-être encore sur Amazon(indiqué non disponible à l’heure de la rédaction de cet article).

Mon coup de coeur : je n’ai malheureusement pas pu tester tous les campings d’Australie (ce n’était pas le but …) mais j’ai vraiment apprécié celui de Glenrowan – petit bled paumé dans le Victoria, c’est ici que le fameux bandit Ned Kelly fût arrêté en 1880 (une statue géante le rappelle) -. Il est tenu avec soin par un très sympathique ex-policier américain. Les sanitaires sont impeccables, le camping est bordé par le bush où régulièrement les kangourous se baladent et que dire de la petite piscine rafraîchissante lors d’une journée bouillante ! Et si vous restez plusieurs jours, le proprio vous proposera une ristourne sur le prix déjà petit (il propose également des petites cabines très confortables si vous en avez marre de votre tente ou de votre caravane !).

Bien sûr, si vous cherchez le grand confort et le luxe, il y a des campings qui répondront à votre demande en Australie, mais ils ne seront pas notés dans le Camps Wide Australia !

Suivez les commentaires de cet article avec le flux RSS 2.0
Ajoutez un rétrolien vers cet article depuis votre site.
7 commentaires
  1. oztraMania says:

    Bonjour,
    Est ce ce guide peut etre bien pour les personnes qui voyage à pied ou en stop avec une tente et un sac de couchage pour seul compagnon de fortune ?

    • Bastien says:

      A priori ce guide convient à tous les campeurs :
      – atlas routier pour se repérer dans ce gigantesque pays
      – emplacement des campings gratuits et à moins de 20 AU$
      – emplacement des aires de repos et des stations services dans le bush (pratique pour les auto-stoppeurs)
      Ceci dit, en tant que piétons, les campings indiqués ne sont pas touristiques et ils peuvent parfois être en dehors de grande zone de passage : cela signifie faire quelques kilomètres à pieds à l’intérieur des terres !

  2. Bonjour,

    L’atlas que vous mentionnez est disponible sur notre site http://www.nostromoweb.fr au prix de 55 euros (franco de port) .

    Cordialement,

    François Angot
    Nostromo diffusion

  3. cath says:

    Merci de donner toutes ces précisions. J’en avais entendu parlé mais j’en comprends d’autant mieux son intérêt ! Peu de gens (Français) ont l’air de partir avec l’idée de camper (sous tente) en Australie… Avez vous utilisé un camping car, ou une tente ?

    Bonne route à tous

    • Bastien says:

      Bonjour ! En fait on a voyagé en Australie avec une voiture et une tente. Le camping-car a l’inconvénient de tenir chaud … Et si vous n’aimez pas les nombreuses bestioles de ce pays (araignées, serpents, …), hors de question de laisser une fenêtre ouverte. Donc finalement la tente semble un choix judicieux ! (sauf une fois lors d’une forte tempête de pluie, où nous nous sommes rabattus dans le break aménagé en lit pour l’occasion).
      Après c’est selon les goûts et les budgets !

  4. Les avantages du campings sont bien sur d’être proche de la nature et d’être aussi proche des gens. En effet, lorsqu’on est au camping, la proximité est de mise. En revanche, les inconvénients concerne le confort.

    • Bastien says:

      Bonjour ! Oui en effet le camping permet d’être proche de la nature et de faire de superbes rencontres (tout particulièrement en Australie où les locaux sont très accueillants !). Niveau confort, tout dépend de ce qu’on recherche et à quel prix. J’ai passé 1 semaine dans un camping à Cairns en Cabin et c’était relativement confortable ! Je dirai que le pire ennemi en camping c’est la pluie … en tente !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *